le blog lscoiffure 2 logo 3

carte cadeau en ligne en salon de coiffure LSCoiffure

Comment ouvrir votre salon de coiffure

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Vous êtes coiffeur ou coiffeuse et souhaitez ouvrir votre salon de coiffure ? Vous souhaitez connaître toutes les démarches à effectuer et savoir comment ouvrir votre salon de coiffure dans les règles ? Le diplôme, le statut juridique, la location ou l'achat d'un local, l'étude de marché, trouver l'endroit parfait, vos droits et vos devoirs... Ce n'est pas toujours évident de savoir par quel bout commencer afin d'installer votre salon de coiffure. L'ouverture d'un salon de coiffure est soumise à un certain nombre de formalités et d'exigences. Dans cet article LSCoiffure vous guide, étape par étape, afin de vous aider à y voir plus clair dans les démarches à accomplir pour l'ouverture de votre salon de coiffure. L'idée de la création de votre salon de coiffure vous paraîtra plus claire et vous pourrez enfin penser à concrétiser votre projet d'ouverture de votre salon de coiffure, sereinement.

 

Comment ouvrir un salon de coiffure étape par étape ?

Créer son entreprise, ouvrir son salon de coiffure, nécessite de passer par plusieurs formalités à la création d'entreprise :

  • Passez un diplôme pour ouvrir son salon de coiffure ou recruter au moins un employé disposant des qualifications requises
  • Choisir votre statut juridique  afin d'ouvrir votre salon de coiffure
  • Trouver l’endroit idéal pour installer votre salon de coiffure
  • Acheter le mobilier et les outils
  • Acquisition du matériel nécessaire au bon fonctionnement du salon de coiffure, tel que mobilier, bacs à shampooing...
  • Choisir un logiciel de gestion tout-en-un certifié dédié aux salons de coiffure et matériel de caisse...
  • Immatriculer son entreprise auprès du CFE le plus proche

LE LOGICIEL DE GESTION TOUT-EN-UN
DES SALONS DE COIFFURE

Faut-il un diplôme pour ouvrir un salon de coiffure ?

Passez un diplôme pour ouvrir votre salon de coiffure

Il n'est pas nécessaire que la personne qui ouvre un salon de coiffure ait un diplôme. Cependant, si c'est votre cas, vous devez impérativement embaucher un salarié qualifié, titulaire de l'un de l'un des diplômes requis. En effet, l'État doit s'assurer que les prestations effectuées au sein de votre salon de coiffure soient contrôlées par une personne qualifiée.

L'inconvénient majeur dans ce cas, est que cette personne doit toujours être présente dans votre salon de coiffure pour effectuer le contrôle permanent  de l'activité.

 Pour pouvoir ouvrir seul votre salon de coiffure, sans embaucher de suite une personne qualifiée, vous devez impérativement être titulaire au choix :

  • d’un brevet professionnel (BP) de coiffure
  • d’un brevet de maitrise (BM) de coiffure
  • d’un diplôme (d’un niveau égal ou supérieur au BP) inscrit au répertoire national de certification professionnelle dans un domaine similaire à la coiffure

Il est donc plus simple d'être vous-même titulaire de l'un de ces deux diplômes afin d'ouvrir votre salon de coiffure. Ouvrir un salon de coiffure nécessite effectivement, diverses compétences, autant sur le plan technique, que sur le plan hygiénique et sanitaire.

 

L’ouverture sans diplôme possible dans un cas bien spécifique

Lorsque l’activité de coiffure est exercée en complément d’une activité principale, implantée dans une commune de moins de 2000 habitants et qu’il s’agit d’un salon de coiffure pour hommes, la possession d’un diplôme n’est pas obligatoire.

Les principaux diplômes professionnels dans le domaine de la coiffure

Le Certificat d'Aptitude Professionnelle (C.A.P. Métiers de la coiffure)

Durée de la formation : 2 ans
Délivrance d’un diplôme donnant accès à l’exercice de la profession de coiffeur mais ne permet pas d’ouvrir son propre salon de coiffure

Le Brevet Professionnel (B.P. Coiffure)

Durée de la formation : 2 ans
Accessible aux titulaires du CAP Coiffure, donne accès à l’exercice de la profession, ainsi qu’à la création et la gestion de son propre salon de coiffure

Le Brevet de Maîtrise (B.M. Métiers de la coiffure)

Durée de la formation : 2 ans
Accessible aux titulaires du BP Coiffure ainsi qu’aux titulaires du CAP Coiffure justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins 3 années dans le secteur.
Confère le titre de « Maître Artisan« , donne accès à l’exercice de la profession ainsi qu’à la création et la gestion de son propre salon de coiffure

Le Brevet de Technicien Supérieur (BTS Métiers de la coiffure)

Durée de la formation : 2 ans en apprentissage et/ou en contrat de professionnalisation.
Accessible aux titulaires du B.A.C.
Donne accès à l’exercice de la profession ainsi qu’à la création et la gestion de son propre salon de coiffure

Le Certificat de qualification Professionnelle (CQP Responsable de salon de coiffure)

Durée de la formation : 240 heures en contrat de professionnalisation.
Accessible aux titulaires du BP, du BAC professionnel, ou du CAP Coiffure justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans le secteur.
Donne accès à la gestion et au management d’un salon de coiffure, ainsi qu’à la création d’une entreprise dans le domaine

Formez-vous à l’entrepreneuriat afin d'ouvrir votre salon de coiffure

Avant la loi PACTE du 24 mai 2019, la réalisation d’un Stage de Préparation à l’Installation (SPI) organisé par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) était obligatoire, pour les créateurs ou repreneurs d’une entreprise artisanale. Depuis l’introduction de la loi PACTE, le SPI est simplement facultatif, à la fois pour les créateurs d’une entreprise artisanale, mais également pour les commerçants et autres activités libérales.

Ce Stage de Préparation à l'Installation était mis en place afin d’obtenir des connaissances indispensables à la création d’une entreprise artisanale et à son fonctionnement comptable, juridique, fiscal et social… Il n'est effectivement plus obligatoire, mais non négligeable. Ce stage, d’une durée de 4 ou 5 jours, coûte entre 200€ et 300€ selon la chambre des métiers de l’artisanat dont vous dépendez.

Vous pouvez, par la suite, vous former aux techniques de management pour ouvrir votre salon de coiffure. Cette formation n'est pas obligatoire, mais est importante afin de connaître le côté légal du management d'un salon de coiffure. Deux points sont essentiels dans cette formation :

  • La gestion administrative : quelles sont vos obligations auprès de vos salariés ?
  • La gestion affective : comment gérer une équipe ?

Rédaction des statuts, nomination du gérant, dépôt des fonds ou encore annonces légales… Ces sujets sont quand même importants pour ouvrir votre salon de coiffure. Pour ne pas vous précipiter dans l'ouverture de votre salon de coiffure, je vous conseille tout de même de vous former à la création d’entreprise.

Faites une étude de marché avant d'ouvrir votre salon de coiffure

Une fois que vous êtes légalement apte à ouvrir un salon de coiffure, la première chose à faire est une étude de marché.

Avant l'ouverture de votre salon de coiffure et pour être sûr de bien mettre en place votre projet, vous devez réaliser une étude de marché et une étude concurrentielle. 

Pensez à  faire le point sur les points forts de vos concurrents proches ainsi que leurs points faibles. Cette analyse vous aide à vous positionner correctement et surtout ne pas commettre les erreurs déjà observées. Faites aussi une comparaison de prix pour savoir dans quelle gamme de tarif vous pouvez vous positionner.

Afin de savoir si l'ouverture d'un salon de coiffure vous sera rentable, voici 5 questions qu'il vous faut vous poser :

  1. Qui sont mes clients ?
  2. Que recherchent-ils ?
  3. Qui sont les concurrents ?
  4. Quels sont les tarifs pratiqués  autour de mon salon ?
  5. Que puis-je apporter de plus que mes concurrents avec l'ouverture de mon salon de coiffure ?

Positionnez votre offre avant d’ouvrir votre salon de coiffure

Ouvrir un salon de coiffure ne veut pas forcément dire "salon de coiffure mixte, classique".

Afin de vous démarquer, si vous le souhaitez, n'hésitez pas à mettre en avant votre personnalité, votre créativité. 

Proposez des offres différentes au sein de votre salon de coiffure : maquillage, lissage, chignon, salon barber... 

L'idée de se rapprocher des photographes, organisateur de mariage ou encore maison de retraite par exemple, pourrait vous apporter plus de clientèle et diversifier vos tâches quotidiennes. 

Les obligations principales à respecter pour ouvrir votre salon de coiffure

Ouvrir un salon de coiffure impose une réglementation complexe. Vous devez vous informer correctement sur les lois applicables et comment les mettre en œuvre.

Vous êtes libre de pratiquer les prix que vous souhaitez. Ceux-ci doivent être affichés de façon à être compréhensibles et visibles en intérieur comme en extérieur.

Les factures remises aux clients doivent comporter les prix des prestations hors taxes (HT) et toutes taxes comprises (TTC).

Campagnes SMS pour dynamiser salon de coiffure Logiciel de gestion LSCoiffure

Votre salon de coiffure est un établissement ERP. C'est-à-dire qu'il est classé dans les Établissements Recevant du Public et doit donc respecter toutes les normes en vigueur. Je vous en parle aussi dans l'article consacré à l'ouverture d'un salon de coiffure à domicile. Ces normes concernent la sécurité  et la lutte contre les incendies.

Votre salon de coiffure doit aussi être entretenu et aménagé de façon à assurer la sécurité et votre santé et celle de vos salariés. Pour cela, il doit se conformer à toutes les règles d’hygiène et d’environnement applicables.

Pour la diffusion de musique, demandez une autorisation auprès de la SACEM.

 

Aujourd'hui, les entreprises se voient obligées, par l’article 88 de la loi des finances n° 2015-1785 du 29 décembre 2015, de posséder un logiciel de gestion pour salon de coiffure. 

 

Ce fameux article n° 88 stipule que “depuis le 1er janvier 2018, un commerce doit être équipé d’un système d’encaissement sécurisé et certifié. Cette nouvelle loi concerne tous les commerçants soumis à la TVA et qui utilisent un logiciel de caisse pour enregistrer leurs paiements.”

Pour savoir si un logiciel de caisse est conforme aux normes 2020 et possède une certification NF525, il doit comprendre les fonctionnalités suivantes :

  • La sécurisation des données
  • L’inaltérabilité des données
  • La conservation des données
  • L’archivage des données

De même, votre logiciel coiffure doit conserver toutes les données de vos encaissements de la journée, même après la clôture de votre caisse. Ces données ne peuvent être modifiables.

Cette loi finance a pour but d’éviter les fraudes ou la dissimulation d’informations au sein d’une entreprise.

C'est pourquoi il est préférable de choisir un logiciel sécurisé et certifié NF525 pour votre salon de coiffure. Certains logiciels de caisse ne possèdent pas cette certification délivrée par INFOCERT. Pour entrer dans les normes et vous assurer une sécurité, le logiciel LSCoiffure est conforme à la législation 2020 et possède la certification NF525. Le logiciel répond à toutes les normes fiscales relatives aux logiciels d’encaissement. 

Logiciel de Caisse nf525
LS Coiffure est 100% conforme
à la législation 2021

Choisir le statut juridique pour ouvrir votre salon de coiffure

Quel statut juridique pour l'ouverture de votre salon de coiffure ?

Il existe plusieurs statuts juridiques, SARL, EURL, SNC, etc... Pour savoir lequel choisir, vous allez devoir vous poser les questions suivantes :

  • Est-ce que je veux m'associer ou travailler seul ?
  • Quel est le type d’apport ?
  • Est-ce que je veux unir ou séparer mon patrimoine du patrimoine de l'entreprise ?
  • À quel régime social voudrais-je être affilié ?

 

Vous créez seul votre entreprise :

  • Société unipersonnelle (l’EURL ou la SASU)
    Le régime social d’affiliation pour la SASU est la sécurité sociale, pour l’EURL c’est le RSI.

 

Vous avez un ou plusieurs associés :

  • Société commerciale (SARL ou SAS)
    Ce dernier statut est conseillé si vous souhaitez faire évoluer votre activité ou si vous souhaitez lancer votre propre chaîne de salons de coiffure car elle inspire confiance aux investisseurs et s’adapte plus facilement à l’évolution d’une activité.

L’Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) et le régime micro-entrepreneur :

Malgré la facilité de création, le statut d’auto-entrepreneur ou micro-entreprise ne sont pas forcément adapté. Le seuil de chiffre d’affaires  à ne pas dépasser est relativement faible. Vous risquez de le dépasser rapidement et serez dans l'obligation de changer de statut.

 

Immatriculation de votre salon de coiffure au répertoire des métiers et au registre du commerce et des sociétés

Si vous réalisez l'ouverture d'un salon de coiffure en ayant uniquement la qualité d’artisan, vous devez vous immatriculer au répertoire des métiers.

Si vous êtes titulaire d'un diplôme professionnel, votre activité d'artisan coiffeur peut être complété par la vente de produits capillaires, shampooings, soins... Votre activité artisanale de coiffure est ainsi complétée par l'activité commerciale. Vous devez donc vous inscrire au registre du commerce et des sociétés (RCS).

Les formalités de création à effectuer dépendent du statut juridique retenu. Celui-ci a de l'impact sur le fonctionnement de votre salon de coiffure.
Faites-vous accompagner d'un professionnel en cas de doute sur le choix à faire pour ouvrir votre salon de coiffure. Pensez à faire vérifier vos choix avant de valider votre création d'entreprise.

La fiscalité appliquée lorsqu'on ouvre un salon de coiffure

La réservation en ligne pour dynamiser salon de coiffure Logiciel de gestion LSCoiffure

A quel régime fiscal est soumis l’ouverture d’un salon de coiffure ?

Quand on décide d'ouvrir un salon de coiffure, il faut connaître les règles concernant les taxes que l'on doit payer.

  • L’imposition sur les bénéfices
  • La TVA, selon le fonctionnement de son salon

L’imposition sur les bénéfices

Suivant le statut juridique que vous choisissez, les bénéfices que vous réalisez sont imposables dans la catégorie des "bénéfices industriels et commerciaux" (BIC). Ceux-ci sont au nom de l'entrepreneur dans le cas de l'impôt sur le revenu ou au nom de la société dans le cas de l'impôt sur les sociétés.

L’entreprise est libre d’effectuer un choix entre l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur les revenus.
Ce n'est pas le cas lorsqu’il s’agit d’une Entreprise individuelle (EI), pour laquelle l’entrepreneur individuel est imposé personnellement à l’impôt sur le revenu sur les bénéfices réalisés.

La Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Les salons de coiffure sont assujetties aux taux normaux de la TVA.
Vous avez la possibilité d'intégrer l'utilisation de vos produits dans le prix de la prestation lorsque vous en faites usage durant la prestation.

Pour le régime de la TVA, vous choisissez d'opter pour celui que vous souhaitez (régime réel simplifié, régime réel normal, franchise TVA). 

Faire le choix d'ouvrir un salon de coiffure indépendant ou de se franchiser

Ouvrir un salon de coiffure est une décision importante dans la carrière d'un coiffeur ou d'une coiffeuse. Comme vous avez pu le constater dans les précédents chapitres, cette décision n'est pas toujours aisée et nécessite de l'investissement et l'accomplissement de démarches importantes.

Lorsque vous décidez de réaliser votre projet, une autre question peut se poser :

"Vaut-il mieux ouvrir un salon de coiffure en tant qu'indépendant ou est-ce que je souhaite me franchiser ?"

Que le salon de coiffure opte pour la franchise ou le mode indépendant, il est fondamental qu’il connaisse le budget indispensable pour la mise en place du projet.

Ouvrir un salon de coiffure indépendant

Lorsque vous ouvrez un salon de coiffure indépendant, c'est-à-dire que vous êtes le propriétaire, le patron, vous devez effectuer les démarches décrites précédemment, seul. Individuellement. Lorsque l'ouverture de votre salon de coiffure est effective, vous assurez vous même toute la gestion de l'entreprise, les décisions de fonctionnement du salon, les démarches administratives, etc... Vous êtes libre.

La réservation en ligne pour dynamiser salon de coiffure Logiciel de gestion LSCoiffure

Effectivement, l'ouverture d'un salon de coiffure indépendant vous donne plus de souplesse, mais nécessite un investissement important de votre part. Des heures de travail, construire votre nom, votre renommée, ainsi que votre clientèle. En moyenne, le chiffre d'affaires annuel d'un salon de coiffure indépendant serait de 80 000 €. Il est aussi important de savoir s'occuper de la gestion financière de son salon de coiffure. Les logiciels de gestions pour salons de coiffure, tel que LSCoiffure, sont conçus pour vous aider à piloter facilement et rapidement la gestion de votre salon de coiffure.

PILOTEZ FACILEMENT ET RAPIDEMENT
LA GESTION DU SALON DE COIFFURE

La réservation en ligne pour dynamiser salon de coiffure Logiciel de gestion LSCoiffure

Ouvrir un salon de coiffure en rejoignant un réseau de franchise

Vous souhaitez opter pour l'ouverture d'un salon de coiffure en rejoignant un réseau de franchise ?

Il faut savoir qu'à l'inverse d'un salon indépendant, un salon franchisé vous limite dans vos actions d'investissement personnel et de choix pour le fonctionnement de votre salon de coiffure.

Un coiffeur qui s'engage auprès d'une franchise, telle que Franck Provost, Jean Louis David, Jacques Dessange, ou bien encore Tchip ou Saint Algue par exemple, est tenu de respecter les normes de la Maison Mère en question. La société intervient dans la gestion de votre salon de coiffure ainsi que la comptabilité. Vous êtes donc moins libre qu'en tant qu'indépendant.

Les droits d'entrée en franchise peuvent avoir un coup élevé.

Lorsque vous devenez un salon de coiffure franchisé, la Maison Mère vous accompagne dans toutes les démarches à réaliser. La franchise s'occupe aussi bien de la recherche du siège social que de l'installation de l'entreprise (comprenant l'achat des équipements du salon de coiffure).

Vous bénéficiez aussi de l'aspect communication de l'enseigne pour laquelle vous êtes franchisé. Les panneaux publicitaires, le matériel, la communication digitale, jusqu'aux tenues des employés, qui se doivent d'être à l'image du groupe.

En moyenne, le chiffre d'affaires annuel d'un salon de coiffure franchisé, varie entre 250 000 et 300 000€.

Le choix de s'installer en tant que salon de coiffure indépendant ou être rattaché à un réseau de franchise d'une enseigne connue, est entièrement personnel.

N'hésitez surtout pas à bien vous renseigner à ce sujet avant de vous lancer dans l'ouverture de votre salon de coiffure. 

Le bon local pour l'ouverture de votre salon de coiffure

La réservation en ligne pour dynamiser salon de coiffure Logiciel de gestion LSCoiffure

 Avant de réaliser toutes ces démarches administratives, vous devez bien évidemment choisir, trouver le local idéal pour l'ouverture de votre salon de coiffure. Que vous choisissiez de faire une création d'entreprise ou une reprise d'un salon de coiffure existant, l'emplacement de votre salon de coiffure doit être, si cela est possible, à l'endroit parfait.

Pensez à vous faire une liste de points prioritaires dans la recherche de votre salon de coiffure.

  • La concurrence ne se trouve-t-elle pas trop proche ?
  • Ce salon de coiffure se situe-t-il dans une rue passante ?
  • A-t-il suffisamment de visibilité pour la clientèle potentielle ?
  • Y a-t-il un parking, des places de stationnement proches et faciles d'accès ?
  • Le salon est-il accessible aux personnes à mobilité réduite facilement ? Ai-je la possibilité de leur faciliter l'accès ?

Puis réfléchissez au salon de coiffure idéal que vous voulez créer.

  • Comment allez-vous aménager votre salon de coiffure dans ce local ?
  • Le salon de coiffure possède-t-il une réserve pour stocker le matériel ?
  • Combien de surface avez-vous besoin ?
  • Cette surface est-elle suffisante pour exploiter votre activité sereinement ?

 Réfléchissez à l'aménagement global.

  • le vestiaire
  • le salon d'attente
  • la caisse
  • le coin enfant
  • les bacs à shampooing
  • le labo technique
  • les toilettes
  • la réserve
  • le coin repas
  • etc...

Vous ne pouvez pas laisser ou négliger certains aspects nécessaires à l'ouverture de votre salon de coiffure pour ne pas vous retrouver avec un local trop petit, ou peu pratique. Dans un salon de coiffure, il faut environ 10 mètres carrés par coiffeur ou coiffeuse pour travailler.

Pensez aussi à faire une estimation du coût des travaux qui seront réalisés si c'est le cas. Ce montant est à prendre en compte pour réaliser votre business plan.

Le prévisionnel financier d’ouverture d’un salon de coiffure

Réalisez votre business plan, définissez le montant nécessaire pour ouvrir votre salon de coiffure

Quel est le budget qui vous est nécessaire pour ouvrir un salon de coiffure ?
Comment disposer de ce budget ?

Afin d'ouvrir un salon de coiffure, il est indispensable de réaliser un prévisionnel. Le business plan est essentiel, c’est le document qui va vous permettre de justifier l’intégralité de vos dépenses. 

Celui-ci vous permet d’étudier financièrement votre projet et notamment pour vous assure, ainsi que votre banque ou investisseur, de sa rentabilité et de sa fiabilité, preuve à l'appui. Suivant vos envies, vos priorités, le budget que vous allouez à l'ouverture de votre salon de coiffure peut aller du simple au double, avec pour moyenne avoisinante, 30 000 - 40 000 euros.

Dans le cas où vous avez un financement personnel, le business plan vous permet d’anticiper les dépenses afin de ne pas vous faire surprendre à l’issue de la première année d’exercice.

 

Pour réaliser ce budget et estimer vos comptes prévisionnels, il faut nécessairement prendre en compte :

  • La rédaction des statuts juridiques de l’entreprise 
  • L’immatriculation au RCS 
  • La recherche d’un local et son financement 
  • Le mobilier de salon de coiffure : sièges, bacs à shampooing, miroirs, postes de coiffage, casques chauffant, clomazone, meuble de caisse/d'accueil, tabourets, etc...
  • Le matériel informatique, logiciel de gestion pour salon de coiffure
  • L'Acquisition du matériel de travail : brosses, ciseaux, tondeuses, produits cosmétiques, etc...
  • Le chiffre d'affaire que vous pensez réaliser mensuellement
  • Les salaires nécessaires pour vivre chaque mois
  • Le montant dont vous avez besoin pour investir, chaque mois, dans votre salon de coiffure pour son bon fonctionnement (logiciel de caisse, publicité, communication...)
  • Le montant des impôts que vous devrez payer
 
La réservation en ligne pour dynamiser salon de coiffure Logiciel de gestion LSCoiffure

L'idéal pour vous lancer dans l'ouverture d'un salon de coiffure est de disposer d’un financement initial, un apport ainsi qu'un fond d'investissement. 

Pour cela, plusieurs solutions s'offrent à vous. 

  • Fonds personnels
  • Apport extérieur (financement participatif, dons, société de cautionnement, investisseur...)
  • Crédit bancaire

Les aides à la création d'entreprise

Pour ouvrir un salon de coiffure, créer votre entreprise, vous pouvez être éligible à plusieurs aides à la création d’entreprise :

Des aides sociales :

  • ACRE (réduction de la cotisation à l'URSSAF la 1ère année)
  • ARCE (mise à disposition, en 2 fois, du reste de votre Aide au Retour à l'Emploi)
  • ARE (maintient de l'Aide au Retour à l'Emploi pendant la création d'entreprise et jusqu'à fin prévu initialement)

Des aides fiscales : exonération ou réduction d’impôts;
Des aides financières
D’un congé pour création d’entreprise.

Ouvrir un salon de coiffure sans apport est-il possible ?

Il est tout à fait possible d'ouvrir un salon de coiffure sans apport.

Quasiment toutes les formes juridiques prévues pour un salon de coiffure rend possible cette option. 
Vous pouvez commencer votre activité avec seulement un euro symbolique à titre de capital social.

Inconvénient :
Obtenir un financement avec les institutions et les investisseurs externes est plus complexe.

LA COMPTABILITÉ EN 1 CLIC
POUR VOTRE SALON DE COIFFURE

Est-il possible d’ouvrir un salon de coiffure à domicile ?

La réservation en ligne pour dynamiser salon de coiffure Logiciel de gestion LSCoiffure

Comme je vous l'expliquais dans l'article dédié à ce sujet, il est tout à fait possible d'ouvrir un salon de coiffure chez soi, à domicile.

Mais cette possibilité est soumise à des conditions :

  • Approbation du bailleur si vous n'êtes pas le propriétaire
  • Autorisation de la mairie
  • Conformité avec les normes applicables aux ERP
  • Déclarer à votre assureur la transformation de votre logement, ou partie de votre logement

Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, lisez l'article "Ouvrir un salon de coiffure à son propre domicile"

Une stratégie de communication pour l'ouverture de votre salon de coiffure

 Maintenant vous savez comment ouvrir votre salon de coiffure et quelles démarches effectuer. Il est temps de penser à votre communication, votre publicité et à la digitalisation de la gestion de votre entreprise.

Effectivement, un salon de coiffure doit se démarquer de la concurrence. Il est donc indispensable de réaliser, même avant l'ouverture de votre salon de coiffure, des actions marketing.

  • Distribuez des flyers dans la rue
  • Créez une page Facebook et annoncez-y votre ouverture prochaine
  •  Créez votre page Google My Business.

Il est aussi important que votre salon de coiffure soit visible sur Internet et pour cela, créez un site Internet. 

Pour cela, LSCoiffure vous propose son logiciel de gestion pour salons de coiffure qui intègre un site internet personnalisé. Avec le logiciel de gestion LSCoiffure, vous bénéficiez :

Découvrir une démo du logiciel de gestion pour les salons de coiffure, LSCoiffure et découvrez ses fonctionnalités en détail sur notre site internet.

Image

Antonia VINCENT

Rédactrice web chez LS Coiffure

LSCoiffure, le logiciel de gestion
100% dédié à la rentabilité de votre salon de coiffure

LS COIFFURE est un logiciel de caisse complet, simple et intuitif.

Il vous accompagne dans la gestion quotidienne de votre salon de coiffure avec ses nombreuses fonctionnalités : gestion de caisse, planning, prise de rendez-vous, gestion des stocks et approvisionnements, gestion client, carte de fidélité, abonnements, comptabilité, gestion des employés , personnalisation complète...

LS COIFFURE a été pensé pour optimiser votre rentabilité : mailing, campagnes SMS, statistiques et tableaux de bord, couponning, anniversaires, chèques cadeaux, cartes de fidélités, confirmation de rendez-vous...

Télécharger gratuitement la brochure de présentation du logiciel de caisse et découvrez ses fonctionnalités en détail sur notre site internet.

La société LEMONSOFT

Lemonsoft, dont le siège se trouve à Plouzané est un spécialiste de la mise en oeuvre et de la distribution de logiciels.

L'entreprise assied sa croissance sur ses logiciels de caisse performants et intuitifs pour les salons de coiffure, les instituts de beauté et les spas ainsi que sur son écoute intensive des besoins de ses clients.

Nous apportons un soin tout particulier à la qualité de nos logiciels ainsi qu’au respect des délais sur lesquels nous nous sommes engagés.

 

Aujourd'hui Lemonsoft accompagne quelques cinq milles clients.
www.lemonsoft.fr

 

© 2018 LEMONSOFT. Tous droits réservés.